Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment : les étapes clés à suivre

Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment : les étapes clés à suivre

Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment : les étapes clés à suivre

Le flux solaire est l'énergie du soleil qui atteint la surface de la terre. Le flux solaire peut être calculé en utilisant différentes méthodes, en fonction de l'application. Le flux solaire peut être utilisé pour calculer l'énergie solaire disponible pour le chauffage, la production d'électricité, etc.

Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment : les étapes clés à suivre
Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment : les étapes clés à suivre

Comment calculer le flux solaire pour un bâtiment

Le flux solaire est la quantité de rayonnement solaire qui tombe sur une surface pendant une période donnée. Pour calculer le flux solaire, vous devez connaître la surface du bâtiment solaire, l'angle d'inclinaison du toit et l'heure du jour. Vous pouvez ensuite utiliser un calculateur en ligne pour déterminer le flux solaire.

La méthodologie

  • Déterminer la zone géographique du bâtiment.
  • Déterminer la période de l'année.
  • Sélectionner un modèle de rayonnement solaire approprié.
  • Entrer les données nécessaires dans le modèle.
  • Exécuter le modèle pour calculer le flux solaire.

Il y a plusieurs façons de calculer le flux solaire pour un bâtiment. La méthode la plus simple est de mesurer la surface du bâtiment en mètres carrés, puis de multiplier ce nombre par le flux solaire moyen. Cependant, ce calcul ne tient pas compte de l'orientation du bâtiment ou de la pente du toit, ce qui peut avoir une influence sur le flux solaire.

Le calcul du flux solaire

Pour calculer le flux solaire pour un bâtiment, vous aurez besoin de connaître la surface du bâtiment et l'angle d'inclinaison du toit. Vous pouvez ensuite utiliser ces deux nombres pour calculer le flux solaire en multipliant la surface par l'angle d'inclinaison.

Checklist pour calculer le flux solaire

Le flux solaire est la quantité de lumière du soleil qui tombe sur une surface en une unité de temps.

  • Déterminer la latitude du bâtiment.
  • Déterminer la longitude du bâtiment.
  • Déterminer l'orientation du bâtiment.
  • Déterminer le rapport fenêtre/mur du bâtiment.
  • Déterminer la transmission solaire moyenne du bâtiment.
  • Déterminer la réflexion solaire moyenne du bâtiment.
  • Déterminer la masse thermique du bâtiment.
  • Déterminer l'ombrage extérieur du bâtiment.
  • Déterminer l'ombrage intérieur du bâtiment.
  • Déterminer le type de vitrage du bâtiment.
  • Déterminer le coefficient d'ombrage du bâtiment.
  • Déterminer le coefficient d'apport de chaleur solaire du bâtiment.
  • Déterminer la valeur U du bâtiment.
  • Déterminer le facteur d'éclairage naturel du bâtiment.
  • Déterminer les changements d'air du bâtiment par heure.
  • Déterminer le type de ventilation du bâtiment.
  • Déterminer le taux d'infiltration du bâtiment.

FAQ pour comment calculer le flux solaire pour un bâtiment

Quelle surface pour 1 MWc ?

La surface nécessaire pour installer une capacité photovoltaïque de 1 MWc (mégawatt-crête) dépend du type de panneaux solaires utilisés et de leur efficacité. Voici quelques estimations basées sur les technologies courantes :
Panneaux photovoltaïques en silicium cristallin (monocristallin ou polycristallin) :
Efficacité typique : environ 15% à 20%
Surface requise : environ 5 à 7 hectares par MWc
Panneaux photovoltaïques à couche mince :
Efficacité typique : environ 10% à 12%
Surface requise : environ 8 à 10 hectares par MWc
Ces valeurs sont des estimations générales et peuvent varier en fonction des conditions spécifiques du site, de l'angle d'inclinaison des panneaux, de l'espacement entre les rangées de panneaux, et d'autres facteurs environnementaux et techniques.
En résumé, pour installer 1 MWc de panneaux photovoltaïques, il faut prévoir une surface d'environ 5 à 10 hectares, en fonction de la technologie des panneaux solaires utilisés.

Comment calculer la production solaire ?

Pour calculer la production d'énergie solaire, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Voici les principales étapes et éléments à considérer :
Puissance des panneaux solaires (en watts) : Cela indique combien de puissance un panneau peut produire dans des conditions idéales par heure. Par exemple, un panneau de 300 watts produira 300 watts-heure d'électricité par heure sous un ensoleillement optimal.
Surface totale des panneaux solaires : Plus la surface couverte par les panneaux est grande, plus la production potentielle est élevée.
L'ensoleillement local (irradiation solaire) : Mesurée en kWh/m² par jour, cette donnée varie selon la géographie et la saison. Des cartes d'irradiation solaire sont disponibles pour différentes régions et permettent d'estimer la quantité d'énergie solaire reçue par mètre carré dans une zone donnée.
Durée d'ensoleillement par jour : Cela dépend des heures de lumière du jour et de la météo locale.
Inclinaison et orientation des panneaux : Les panneaux doivent être orientés et inclinés de manière optimale pour maximiser l'absorption de l'énergie solaire. Typiquement, une orientation vers le sud (dans l'hémisphère nord) avec une inclinaison égale à la latitude du lieu est souvent idéale.
Efficacité du système : Les pertes dues à l'ombrage, la saleté, l'efficacité de l'onduleur (qui convertit le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif utilisable), et d'autres facteurs techniques réduisent la production effective par rapport à la production théorique.
Pour calculer la production annuelle estimée, on peut utiliser la formule suivante :
Production annuelle (kWh) = Puissance du panneau (W)×Surface totale (m²)×Irradiation solaire (kWh/m²/jour)×Nombre de jours par an×Efficacité du systèmeˋ
Il est également possible d'utiliser des simulateurs en ligne qui intègrent toutes ces variables pour fournir une estimation plus précise de la production solaire en fonction de votre localisation et des spécificités de votre installation.

Comment produire 5.000 kWh par an ?

Pour produire 5 000 kWh d'électricité par an, vous avez plusieurs options en fonction de vos préférences, de l'accessibilité des ressources, et de votre budget. Voici quelques méthodes courantes :
1. Panneaux solaires (Photovoltaïques)
Comment ça fonctionne ?
Les panneaux solaires convertissent la lumière du soleil en électricité. La quantité d'énergie produite dépend de la puissance des panneaux, de leur efficacité, et de l'ensoleillement de votre région.
Calcul approximatif :
Supposons que vous ayez une installation de panneaux solaires avec un rendement moyen. Une installation typique pourrait avoir une efficacité de production d’environ 1 kW par environ 10 mètres carrés de panneaux solaires. Pour des régions ensoleillées, un système de 1 kW peut produire environ 1 000 à 1 200 kWh par an.
2. Éoliennes domestiques
Comment ça fonctionne ?
Les éoliennes convertissent l'énergie du vent en électricité. La production dépend de la vitesse du vent et de la taille de l'éolienne.
Calcul approximatif :
Une petite éolienne (de l'ordre de 5 à 10 kW de puissance nominale) pourrait suffire, en fonction de l'endroit où elle est installée et de sa capacité à capter le vent efficacement.
3. Micro-hydroélectricité
Comment ça fonctionne ?
Si vous avez un cours d'eau avec un débit suffisant et un bon dénivelé, une petite installation hydroélectrique peut être une solution très efficace.
Calcul approximatif :
La quantité d'électricité générée dépend du débit de l'eau et de la hauteur de chute. Même une petite turbine de quelques kW peut suffire pour produire 5 000 kWh par an si les conditions sont favorables.
4. Combinaison de technologies
Comment ça fonctionne ?
Pour une alimentation plus constante et fiable, combiner plusieurs sources de production d’énergie (comme solaire et éolien) peut être une bonne stratégie.
Points à considérer :
Coût initial : L'installation de ces technologies nécessite un investissement initial qui peut être significatif.
Maintenance : Les frais de maintenance varient selon la technologie.
Permis et régulations : Certaines installations peuvent nécessiter des permis ou être soumises à des régulations locales.
Pour déterminer la meilleure solution pour votre situation spécifique, il peut être utile de consulter un professionnel qui évaluera vos besoins énergétiques, l'emplacement de votre propriété, et les ressources disponibles.

Comment calculer son besoin en autoconsommation ?

Calculer votre besoin en autoconsommation électrique implique de comprendre combien d'électricité vous consommez et comment vous pouvez produire cette énergie localement, typiquement via des panneaux solaires. Voici les étapes pour évaluer votre besoin en autoconsommation :
Analyse de la consommation actuelle :
Relevez votre consommation : Regardez vos factures d'électricité pour déterminer votre consommation annuelle en kilowatt-heures (kWh). Notez les variations saisonnières et quotidiennes.
Évaluation des besoins :
Estimez vos besoins quotidiens et saisonniers : Votre consommation d'électricité peut varier en fonction de la saison, par exemple, plus élevée en hiver si vous utilisez du chauffage électrique.
Identifiez les appareils gourmands en énergie : Certains appareils consomment plus d'électricité que d'autres. Envisagez des mises à niveau ou des ajustements d'utilisation pour réduire la consommation.
Choix de la solution de production d'énergie :
Dimensionnement des panneaux solaires : La quantité d'électricité que vous pouvez produire dépend de la surface disponible pour les panneaux solaires, de leur efficacité et de l'ensoleillement de votre région.
Utilisez un simulateur solaire : De nombreux sites proposent des simulateurs pour estimer la production d'énergie solaire en fonction de votre emplacement et de l'orientation de votre toit.
Calcul de l'autoconsommation :
Calculez le pourcentage d'autoconsommation : C'est le rapport entre l'énergie que vous consommez directement produite par vos panneaux et votre consommation totale.
Examinez les possibilités de stockage : Les batteries peuvent stocker l'électricité produite pour une utilisation nocturne ou les jours moins ensoleillés.
Analyse économique :
Calculez le retour sur investissement : Prenez en compte les coûts initiaux d'installation et les économies sur les factures d'électricité.
Incluez des incitations financières : Vérifiez si des subventions ou des crédits d'impôt sont disponibles dans votre région pour les installations solaires.
En fonction de ces éléments, vous pouvez estimer votre besoin en autoconsommation et planifier votre installation en conséquence. Utiliser un professionnel pour une évaluation détaillée peut également être une bonne idée pour s'assurer que votre système est bien dimensionné et optimal.

ID Solaire calcule le flux solaire pour votre bâtiment

Il y a plusieurs façons de calculer le flux solaire pour un bâtiment. La méthode la plus courante consiste à utiliser un logiciel de calcul de flux solaire, comme celui du bureau d'étude d'ID Solaire. Ce logiciel permet de calculer le flux solaire en fonction de la hauteur du bâtiment, de la latitude et de la longitude, et de beaucoups d'autres paramètres.

Le calcul du flux solaire est une partie importante de la conception d'un bâtiment. Il est important de prendre en compte le flux solaire lors de la conception d'un bâtiment afin de maximiser l'efficacité du bâtiment.

ID solaire réalise votre étude de projet photovoltaïque de votre bâtiment afin de calculer votre future rentabilité. Contactez-nous en ligne ou au téléphone au 04 69 22 10 96 pour parler avec un technicien.

5/5 - (1 vote)