Panneaux solaires autoconsommation

Panneaux solaires autoconsommation

autoconsommation

Panneaux solaires autoconsommation

Parlons de l’autoconsommation photovoltaïque

Il y a un an, nous avons écrit un article intitulé « La route vers l’autoconsommation PV », un article qui a été fortement consulté – et l’est toujours – ce qui montre qu’il existe un intérêt constant et croissant pour ce sujet.

À l’époque, le concept d’autoconsommation émergeait de manière théorique. Aujourd’hui, il est devenu plus concret et on trouve, notamment avec notre expérience sur le marché solaire français, de plus en plus d’offres dans ce domaine. Des kits solaires d’autoconsommation sont proposés par les installateurs pour répondre à la demande.

Vous avez un projet d’installation de panneaux solaire en autoconsommation ? Contactez ID Solaire en ligne ou par téléphone au 04 69 22 10 96. Nos techniciens réaliseront une étude de rentabilité pour vous.


Panneaux solaires autoconsommation
Panneaux solaires autoconsommation

ID Solaire offre une double autoconsommation

Une installation ID Solaire est la meilleure solution solaire pour l’autoconsommation puisqu’elle fournit l’électricité et l’eau chaude du bâtiment. Le discours sur l’autoconsommation concerne généralement le photovoltaïque. Mais avec ID Solaire, la consommation est double, car notre panneau produit à la fois de l’électricité photovoltaïque et de l’eau chaude. Nous offrons une vaste gamme de services et de produits et de kits d’autoconsommation.

Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?

Il faut commencer par clarifier deux termes différents qui sont souvent confondus : l’autoconsommation et l’autonomie énergétique.

Autoconsommation

Autoconsommation maison
Autoconsommation maison

Avec l’autoconsommation, l’électricité produite est directement consommée dans la maison ou le bâtiment. Cependant, l’électricité produite n’est pas forcément suffisante pour couvrir tous les besoins en électricité et l’électricité photovoltaïque vient donc en complément de l’électricité du réseau pour répondre aux besoins en électricité de l’habitation.

Autoconsommation et vente de l’énergie excédentaire

Vente du surplus d'autoconsommation
Vente du surplus d’autoconsommation

L’excédent d’énergie que j’ai produit est automatiquement acheminé vers le réseau national par le biais de mon unité de consommation. Je peux donc, à tout moment, vendre mon excédent d’énergie au réseau, ou lui prendre ce dont j’ai besoin lorsque je ne produis pas assez d’énergie (généralement la nuit et les jours sans soleil). En France, l’électricité injectée dans le réseau est rémunérée par un tarif d’achat avantageux.

Cette configuration offre une solution rentable pour engager l’autoconsommation d’électricité. Cependant, en France, le processus administratif d’installation des compteurs et de contractualisation avec ErdF reste assez coûteux et complexe.

Autoconsommation totale

Schéma autoconsommation totale
Schéma autoconsommation totale

La nouvelle tendance que l’on observe est  » l’autoconsommation totale « , où l’énergie produite est entièrement consommée au sein du foyer. Un compteur n’est pas nécessaire pour ce système et il n’y aura pas de frais de raccordement. S’il y a un surplus d’électricité, il sera injecté dans le réseau, mais sans aucune valorisation de son prix. Dans une configuration d’autoconsommation totale, la taille de l’installation est critique pour que la production d’électricité corresponde étroitement à la consommation, ce que nous allons expliquer plus en détail.

Les avantages de cette configuration sont la simplification de son processus, de son installation et de sa mise en œuvre.

Autonomie solaire

Pour les sites isolés où il n’y a pas de réseau électrique, l’installation solaire nécessite un système de stockage alimenté pendant la journée afin de disposer d’électricité la nuit et les jours sans soleil. Lorsque le système solaire couvre tous les besoins énergétiques de la maison, le système est non seulement en mode  » autoconsommation « , mais il rend également la maison autonome en énergie.

Sans nécessairement vivre dans un endroit hors réseau, il y a toujours la possibilité d’avoir un système de stockage. Cependant, chez ID Solaire, nous pensons que les maisons qui sont connectées au réseau électrique ne devraient pas avoir un système de stockage d’électricité, car il est coûteux et les batteries doivent souvent être remplacées. De plus, l’énergie en France est très bon marché et le réseau électrique est très bien développé.

L’autoconsommation : l’importance d’une conception correcte

La conception de la taille précise d’une installation solaire est très importante lorsque l’on parle d’autoconsommation. Pour répondre à nos besoins en eau chaude et en électricité, il doit y avoir la bonne quantité de panneaux solaires. Si l’on installe trop de panneaux par rapport aux besoins du bâtiment, il y aura trop d’énergie excédentaire produite. Pour une installation de 3 kWc, par exemple, seulement 30% de l’électricité sera autoconsommée (Source : Institut National de l’Energie Solaire – INES).

Chez ID Solaire, nous pensons qu’une bonne conception couvrira au mieux vos besoins en eau chaude et en électricité pour votre maison (tels que l’éclairage et plusieurs appareils (TV, réfrigérateur…).

Le tableau suivant présente la consommation annuelle des équipements électriques les plus courants dans un foyer français (source : ADEME).

Source Étude Ademe analyse et valorisation des campagnes de mesures sur les usages électriques dans le secteur résidentiel
Source Étude Ademe analyse et valorisation des campagnes de mesures sur les usages électriques dans le secteur résidentiel

Ce tableau peut vous aider à estimer la consommation d’électricité de votre maison.

Pour un ménage en France, la consommation moyenne d’électricité est de 2 600 kWh/an/ménage (source : Enertech, 2008).

Le graphique ci-dessous montre la consommation moyenne d’un ménage en France en hiver (à gauche) et en été (à droite).

profils de consommation moyenne des ménages en France
profils de consommation moyenne des ménages en France Source : ADEME 1997

En superposant à la courbe de consommation, la courbe de production d’électricité photovoltaïque, il est possible de déterminer le taux d’autoconsommation et l’autonomie.

A Marseille, une ville du Sud de la France, le taux de consommation est de 92% pour une puissance installée de 500 Wc (2 panneaux ID Solaire) et une plage de 29% d’autonomie.

Le taux d’autoconsommation dépend du nombre de panneaux. Sur la base d’une consommation de 2 600 kWh/an correspondant au foyer moyen français, le graphique ci-dessous montre le taux de croissance de l’autoconsommation et les besoins de couverture.

Le ratio d'autoconsommation dépend du nombre de panneaux.
Le ratio d’autoconsommation dépend du nombre de panneaux.

Ainsi, avec 4 panneaux ID Solaire, le taux d’autoconsommation est de 68%, ce qui semble être un bon équilibre pour valoriser l’énergie produite. Environ 32% de celle-ci n’est pas utilisée. Cette quantité devra être prise en charge, soit par un système de tarif de rachat, soit en réinjectant l’énergie dans le réseau (sans être payé pour cela).

Gestion du produit excédentaire

Sur les graphiques présentés ci-dessus, on constate que toute l’électricité produite est consommée pendant l’hiver. En revanche, en été, il y a un surplus de production qui peut être réinjecté dans le réseau. Il existe également des tactiques pour augmenter les taux de consommation du PV. Si vous avez une piscine ou un système de climatisation, le surplus d’électricité produit par les panneaux en été sera consommé par ces appareils (qui ne fonctionnent généralement que pendant cette saison). On peut donc atteindre une autoconsommation complète de notre production d’énergie.

On peut également modifier l’utilisation de certains appareils pour qu’ils fonctionnent au même moment que celui où les panneaux sont à leur production optimale d’énergie (logiquement, entre 12h et 16h, lorsque la maison équipée d’un système d’énergie solaire produit plus que ce qu’elle consomme). Pour ce faire, il existe de nouveaux systèmes de gestion des appareils. Un réglage automatique permet de faire fonctionner les appareils pendant la journée (alors qu’ils sont habituellement utilisés la nuit car c’est moins cher).

Ainsi, pour une famille de 4 personnes, nous recommandons l’installation de 4 à 6 panneaux DualSun, adaptés en fonction de votre consommation d’énergie (un ménage moyen utilise 2600 kWh/an). Cette installation couvrira environ 50% de vos besoins en eau chaude et en électricité.

L’autoconsommation pour les bâtiments commerciaux

L’autoconsommation, habituellement utilisée par les particuliers, peut être particulièrement intéressante pour les bâtiments commerciaux car leur consommation d’énergie est souvent en adéquation avec leur production d’énergie. Les surfaces de toiture, souvent importantes dans ces bâtiments, sont tout à fait adaptées à l’installation de panneaux solaires ID Solaire.

Panneaux solaires au siège de Bouygues
Panneaux solaires au siège de Bouygues

En 2008, Bouygues Construction (un leader mondial de la construction) a décidé de rénover entièrement son siège social de Challenger. L’objectif de l’entreprise était d’être une  » vitrine des innovations énergétiques pour le bâtiment « . Ce vaste projet de rénovation a permis de rendre les six parties du bâtiment (environ 10 500 mètres carrés)  » à énergie positive « .

Les personnes qui mènent ce projet croient en l’autoconsommation. En effet, l’ensemble du site de Challenger, soit environ 10 000 panneaux photovoltaïques, fonctionne avec ce système et vend le surplus d’énergie produite. Dans ce contexte, Bouygues a choisi d’équiper son siège social de 300 m2 de panneaux photovoltaïque pour s’approvisionner en eau chaude pour la cantine et la salle de sport.

Pour l’eau chaude sanitaire, les panneaux solaires ont été installés en même temps que les pompes à chaleur eau/eau, afin d’optimiser la production globale.

Le système est utilisé en autoconsommation dans le cas de Bouygues, mais il peut également être utilisé dans toute autre configuration nécessitant de l’eau chaude et de l’électricité.

FAQ autoconsommation solaire

Toutes les réponses dont vous avez besoin avant de lancer votre projet d’autoconsommation.

Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

C’est un moyen de produire et de consommer sa propre énergie produite par une installation renouvelable grâce à des panneaux solaires photovoltaïques.

Quels types d’autoconsommation photovoltaïque existent ?

La réglementation établit essentiellement 2 types d’installations d’autoconsommation :
1. L’autoconsommation avec raccordement au réseau électrique.
1.1 L’autoconsommation avec excédent sous compensation. Ce type d’installation compense mensuellement les excédents (il est appliqué dans les installations de moins de 100 KW) se reflétant dans la facture électrique de chaque période.
1.2 Autoconsommation avec excédents non couverts par la compensation. Les installations non hébergées peuvent vendre l’énergie excédentaire sur le marché de l’électricité. Cela implique de s’enregistrer en tant que producteur d’énergie.
2. L’autoconsommation sans raccordement au réseau électrique ou autoconsommation isolée : Il s’agit d’installations non raccordées au réseau électrique. Ces installations sont typiques des lieux éloignés du réseau électrique, atteignant l’autosuffisance électrique grâce à l’utilisation de batteries de stockage.

L’énergie solaire photovoltaïque est-elle la même que l’énergie solaire thermique ?

Non, l’énergie solaire photovoltaïque produit de l’énergie électrique à partir du rayonnement solaire grâce à l' »effet photovoltaïque », reconnu dès 1839. L’énergie solaire thermique utilise la chaleur du soleil pour chauffer un fluide.

Comment profiter du soleil pour produire sa propre énergie ?

ID Solaire a plus de 15 ans d’expérience dans le secteur photovoltaïque, ayant développé des centrales solaires photovoltaïques en Europe pour des milliers de MW. À partir de cette expérience et de la spécialisation en autoconsommation d’ID Solaire, nous faisons une proposition d’économies d’énergie totalement adaptée au client pour que l’installation optimale ne soit ni plus ni moins que ses besoins.

En quoi consiste notre proposition d’économies gratuite ?

Nous réalisons une étude énergétique personnalisée où nous définissons de manière exhaustive les paramètres techniques, environnementaux, économiques et financiers nécessaires pour réduire la facture électrique et les émissions de CO2.

Puis-je financer mon installation d’autoconsommation ?

ID Solaire élabore une solution de financement adaptée à vos besoins.

Combien de temps faut-il pour amortir une installation photovoltaïque ?

La période varie entre 8 et 12 ans.

Que signifie le rapport EUR/WP ?

L’installation a un prix total en euros et un prix unitaire qui est ce qui reflète le rapport €/Wp impliquant combien coûte chaque Watt de puissance installé, de manière simpliste c’est la valeur qui nous permet de comparer 2 installations de caractéristiques similaires.

Quelle est la durée de vie utile d’une installation photovoltaïque ?

La durée de vie utile d’une installation photovoltaïque est estimée à plus de 30 ans. Il existe des modules photovoltaïques qui sont en service depuis les années 80. Cependant, notre dimensionnement implique une durée de vie utile de 25 ans.

Que se passe-t-il si je produis plus d’énergie que je n’en consomme ?

Selon le type d’installation, je pourrai compenser ou vendre cette énergie. Chez ID Solaire, nous étudions l’installation en partant du principe que le surplus doit être le moins possible adapté à la puissance optimale à installer.

De quel type d’entretien avez-vous besoin ?

Une installation photovoltaïque a une maintenance minimale, comme celle que peut avoir une installation électrique classique.

Existe-t-il des aides ?

Il existe généralement des aides pour un certain type d’installation. Pour les connaître, consultez-nous, nous vous informerons des aides disponibles au moment de la consultation.

Dois-je payer des impôts pour utiliser ma propre énergie ?

Une installation d’autoconsommation ne rapporte pas de taxes pour l’énergie économisée, c’est une installation qui se connecte au réseau intérieur, par exemple, c’est comme mettre une lampe LED ou un appareil plus efficace.

Est-il possible de consommer de l’électricité du réseau en même temps que d’utiliser une installation d’autoconsommation ?

Si, en effet, il est normal, de consommer depuis le réseau électrique lorsqu’il n’y a pas de soleil ou lorsque les demandes dépassent la production d’énergie solaire photovoltaïque.

Un système de carport solaire peut tout à fait être raccordé à votre installation d’autoconsommation et une borne de recharche de voiture électrique. En plus d’être esthétique, vous protéger vos voitures et offrez plus de confort en cas de pluie.

Si l’autoconsommation vous intéresse et que vous souhaitez obtenir plus d’informations à son sujet, Contactez-nous en ligne ou par téléphone au 04 69 22 10 96 nos techniciens seront ravis de vous renseigner et de réaliser une étude de projet photovoltaïque.